3 erreurs à ne pas commettre quand on débute avec les huiles essentielles

Partagez mes articles, merci!
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 1

Il y a plus de 10 ans, j’ai découvert les fleurs de Bach qui m’ont permis de sortir d’une dépression naturellement.  A la suite de cette découverte,  j’ai ressentie le besoin d’étendre mes connaissances à d’autres médecines dites “douces” ou “complémentaires” pour prendre soin de ma famille sainement et plus naturellement comme je l’avais fait pour moi avec les fleurs.

A cette époque, mes filles enchaînaient les rendez-vous chez le médecin et la prise d’antibiotiques devenait toujours plus fréquente. J’ai commencé alors à m’intéresser aux huiles essentielles à la suite d’une énième épidémie de rhume à la maison.

Je me suis prise de passion pour l’aromathérapie.

En  commençant à utiliser les huiles essentielles à la maison, j’ai commis de nombreuses erreurs, peut être comme vous ?

J’ai tenté de trouver des informations dans les livres ou sur internet mais, outre le fait que je perdais beaucoup de temps à les chercher et à les comprendre, je lisais souvent des articles compliqués, des synergies complexes et des dosages contradictoires.

3 erreurs à ne pas commettre quand on débute avec les huiles essentielles

“Il n’y a pas de hasards, suivez votre intuition” Julien Peron 

J’ai donc décidé de me former pendant 1 an pour éviter de renouveler ces erreurs et utiliser les huiles essentielles sans avoir peur de me tromper dans les dosages et surtout savoir quelles huiles utilisées quand l’une de mes filles couvait un nouveau rhume ou un début de gastro sans dépenser une fortune.

Depuis 3 ans, et après avoir suivi 2 formations en aromathérapie,  je teste quotidiennement mes connaissances et utilise des synergies à base d’huiles essentielles sur ma petite famille et sur moi- même.

Au fil du temps, j’ai commencé à donner des conseils à des proches, et je me suis décidée à écrire un blog pour étendre mes compétences et partager avec vous la passion des huiles essentielles et de la santé au naturel.

Au fil de nos échanges et de vos commentaires laissés sur mon blog et sur ma chaîne youtube, j’ai pu constater que bon nombre d’entre vous n’osait pas utiliser les huiles essentielles dans leur quotidien.

Vous êtes nombreux à me dire dire que vous avez peur de vous tromper dans les dosages, vous ne savez pas quelle huile essentielle choisir pour tel ou tel soucis de santé.

Pour vous aider et pour vous éviter de passer par toutes ces étapes fastidieuses, je vais vous donner aujourd’hui 3 erreurs à ne pas commettre quand on débute en aromathérapie.

Les huiles essentielles sont effectivement très puissantes et doivent faire l’objet d’une attention toute particulière quand on souhaite les utiliser pour prendre soin de ses proches.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Généralités sur les Fleurs de Bach

Quelles sont les erreurs fréquemment commises quand on débute en aromathérapie ?

Vous pouvez commettre de nombreuses erreurs en utilisant pour la première fois les huiles essentielles mais voici 3 conseils qui vont vous éviter de vous retrouver dans une fâcheuse posture ou avoir des effets indésirables.

Conseil n° 1 : Utiliser les huiles essentielles dans ou prés des yeux ou des oreilles

Les yeux ne supportent pas les huiles essentielles.

Si vous avez déjà appliqué 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes pour faire  passer une migraine et si vous êtes passé un peu trop prés des yeux alors vous savez de quoi je parle.

Je vous demande donc de faire attention à ne pas utiliser les huiles trop prés des yeux.

Il faut pas également éviter de faire couler des gouttes d’huile essentielle dans le conduit auditif, c’est dangereux et inutile.

Les oreilles  sont  sensibles au contact des huiles, il faut penser à faire une dilution avec une huile végétale si vous souhaitez masser le contour de l’oreille.

Enfin, un conseil supplémentaire, pensez à laver vos mains après utilisation systématiquement.

Conseil n° 2 : Ne pas faire un test allergie avant toute utilisation 

Les huiles essentielles sont si puissantes que certaines personnes peuvent mal réagir à leurs contacts.

Il faut toujours effectuer un test d’allergie avant toute utilisation.

Prenez  1 goutte pure  et déposez-la dans le creux de votre  coude, attendez 3 à 4 heures minimum pour voir comment votre peau réagit.

Si vous ne constatez pas de rougeurs ou de démangeaisons, vous pouvez utiliser l’huile essentielle.

Soyez particulièrement vigilant avec la peau fragile des enfants, attendez 24 heures pour voir la réaction cutanée suite à l’application de la goutte d’huile essentielle.

Une dilution dans une huile végétale diminue le risque d’allergie.

Conseil n° 3- Appliquer une huile essentielle photo-sensibilisante avant une exposition au soleil 

10 pièges à éviter avec les huiles essentielles_blog_betilami

Avant une exposition au soleil, n’appliquez pas des huiles essentielles de la famille des citrus (bergamote, orange, citron, mandarine,…) car elles sont photosensibilisantes. je ne vous conseille pas non plus de les prendre par voie orale.

Vous risquez de voir apparaître des tâches sur la peau, une dépigmentation irréversible si vous vous exposez au soleil.

Généralement, évitez de vous exposer au soleil avec ces huiles pendant au moins 8 heures.

A noter que le petit grain bigarade et le Néroli ne sont pas photosensibilisantes car elles sont produites à partir des feuilles et des fleurs pas des écorces.

Quelques huiles essentielles de la famille des Apiacées sont aussi concernées comme la livèche, le persil, le fenouil ou le céleri.

Envie d’une formation sur les huiles essentielles fiable et accessible ?

Je comprends que vous ayez du mal à vous y retrouver parmi tout cela et que vous baissiez les bras facilement devant tant d’informations.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les Fleurs De Bach Pour Vaincre Le Découragement

Connaitre les huiles essentielles et savoir les utiliser correctement demande un peu de pratique et surtout des informations fiables et claires.

Des bases pour mieux comprendre l’aromathérapie

J’ai décidé de vous aider en créant une formation inédite en 2 modules qui va s’étendre sur 8 semaines qui va vous permettre de débuter sereinement et facilement avec les huiles essentielles.

Je vais vous accompagner pas à pas dans la découverte du monde merveilleux de l’aromathérapie.

J’ai conçu cette formation en pensant à ce que j’aurais aimé lire quand j’ai débuté avec les huiles essentielles. Je reviens notamment, dans la formation, sur toutes les erreurs à ne pas commettre quand on débute en aromathérapie.

Je souhaite que vous vous disiez en suivant ma formation : “Si seulement j’avais eu ces informations plus tôt !”

Grâce à des cours pratiques, des vidéos explicatives, je vais vous montrer comment intégrer les huiles essentielles dans votre quotidien petit à petit.

Vous verrez, que déjà, grâce à 5 huiles essentielles, on peut soulager un grand nombre de maux.

Génial, je veux suivre cette formation !

La formation va être disponible dans quelques jours, vous allez pouvoir y accéder.

Les personnes inscrites à la liste VIP sont déjà au courant puisqu’elles souhaitaient l’être en recevant  des informations en avant-première.

Mais ce n’est pas trop tard pour vous, vous avez encore le temps d’en bénéficier !

Que devez-vous faire maintenant ?

  • Posez moi toutes vos questions en commentaire en dessous de cet article sur la formation ou sur les huiles essentielles et j’y répondrai avec plaisir.
  • Inscrivez-vous à la newsletter si ce n’est pas déjà fait (formulaire à la fin de l’article) ou sur la liste VIP pour être au courant de la sortie de la formation.
  • Partagez cet article autour de vous car, peut être, des personnes que vous connaissez ont envie de découvrir les huiles essentielles.

A très bientôt

Béatrice

Si vous souhaitez faire partie de la liste VIP c’est par ici :

Inscription à la liste VIP

- Vous voulez être informé de l'avancement de la formation

- Vous connaissez la date de sortie de la formation

- Vous souhaitez vous inscrire en avant première à un tarif préférentiel privilégié

Un séjour sans faille

L'inscription à cette liste ne vous engage en rien

envelope
envelope
  • 1
    Partage

12 réflexions au sujet de « 3 erreurs à ne pas commettre quand on débute avec les huiles essentielles »

  1. Merci pour ces précieux conseils, c’est vrai qu’on y pense pas toujours et ça peut faire de sacrés dégâts ! Bisous 🙂

    Répondre

    1. Merci pour ce message.
      Oui les huiles essentielles sont très puissantes, il est bon de rappeler de les manipuler avec attention.
      Bon weekend.

      Répondre

  2. Cet article est top ! J’utilise aussi des huiles essentielles, j’ai d’ailleurs déjà fait les frais de la goutte dans l’oeil aie 😂 Merci et hyper intéressant pour la famille des citrus, j’aurais pu en mettre sans faire gaffe.

    Répondre

    1. Merci pour ce commentaire.
      Je suis contente si l’article vous a plu.
      Douce semaine.

      Répondre

  3. Super Béa, merci. Je commets ces 3 erreurs et je ne savais pas que ça en était. Quand mes filles étaient petites, au moment des poux, j’en utilisais à foison, jusqu’à ce que ma fille fasse une réaction. Bref, à utiliser avec modération.

    Répondre

    1. Bonjour Jennifer,
      Merci pour ton message et je suis ravie que mon article te serve à ne plus commettre ces erreurs.
      Bonne journée

      Répondre

    1. Avec plaisir Josée !
      Merci d’être passée sur mon blog.
      Douce soirée

      Répondre

  4. Bonjour
    Merci beaucoup pour ces précieux conseils. Cela me permet de confirmer ce que je pensais et surtout le rassure.

    Répondre

    1. Merci à vous Nadia d’être passé lire mon article.
      Bonne journée

      Répondre

  5. Coucou Béa,

    Merci pour ces conseils, comme le dit JOANDCOM, j’ai aussi fait les frais d’une erreur de manipulation xD

    Très intéressante la partie sur la photosensibilité. En fait, c’est un sujet que j’étudie en ce moment et cela ne concerne pas que les huiles essentielles mais également les plantes, on parle alors de phyto-photosensibilité 😉

    Cela se comprend facilement vu que les plantes transmettent certaines de leurs propriétés lors de la transformation en HE.

    Dans tous les cas cela dépend de la personne, en utilisant le test d’allergie également avec le soleil, on évite aussi ce genre mésaventure ^^’

    Pas de question cette fois-ci, juste BON COURAGE pour ta formation !

    Répondre

    1. Merci Jordy de m’avoir laissé un petit message et tes encouragements.
      Bonne journée

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *